Garder le cap en affaires, même en période d’incertitude

La COVID-19 a mis à mal des millions d’entreprises dans le monde, dont de nombreuses ici-même au Nouveau-Brunswick.

Personne n’avait prévu la fermeture de grands pans de notre économie en l’espace de quelques jours ou quelques semaines, ou la possibilité qu’une telle situation puisse durer des mois. Cette situation engendre des défis sans précédents pour les propriétaires d’entreprises, surtout pour les propriétaires d’entreprises nouvelles ou émergeantes.

Il est donc fondamental de planifier et d’agir sans tarder afin de pouvoir relever ce défi et de bien préparer la reprise qui s’en suivra, car l’histoire nous montre que c’est toujours le cas.

Le moment présent en est un où il faut pouvoir prendre et préparer des décisions exécutives stratégiques, peu importe si vous êtes en situation de force ou non. Dans le cas de la contraction qui nous affecte, dont l’intensité et l’issue nous échappent encore, il convient de se préparer à une formidable reprise, à une poussée d’intérêt de la part des investisseurs et à d’innombrables opportunités d’achats stratégiques.

J’aimerais vous faire part de certaines idées sur la manière de préserver la viabilité économique de votre entreprise pendant ce bouleversement, et la façon de se préparer pour en sortir indemne et en position de force. Voici mes quatre principales recommandations sur la manière de ressortir plus fort d’une telle crise :

  1. Revenus/clientèle – Développer des indicateurs d’alerte rapide quotidiens améliorés pour l’état de vos revenus, la croissance et le renouvellement de votre clientèle. Constituer un processus et une équipe pour en faire la gestion; mettre sur pied une structure et une mentalité de « cellule de crise ». Les priorités de vos clients pourront évoluer face à de nouvelles opportunités de revenus ou de nouvelles stratégies de réductions des coûts. Pour certains de vos clients, ce qui était avant une solution pour plus tard pourrait devenir une solution pour maintenant. Restez bien informés et envisagez tous les scénarios.
  2. Est-ce une valeur ajoutée? – Réviser sans relâche vos dépenses et votre budget et couper tout ce qui n’apporte aucune valeur ajoutée. Il s’agit de faire un ménage administratif normal qui devient plus prioritaire sur votre liste.
  3. Rythmes d’absorption – De nombreuses entreprises se retrouvent sur la pente la plus forte de leur courbe de croissance et avec des dépenses musclées pour assurer cette croissance. Il est désormais temps d’étudier des façons de prolonger cette trajectoire. Que me faut-il pour tenir le coup pendant 18 mois? Prévoir une réduction de la croissance des revenus; une réduction des rythmes d’absorption mensuels ou trimestriels; communiquer avec des investisseurs? Communiquer avec votre conseil d’administration et avec vos investisseurs pour en discuter.
  4. Talent – Faire preuve d’innovation. Téléphoner aux PDG de votre réseau afin d’envisager un partage du travail et de négocier des accords de prêts. Pouvez-vous muter certains membres de votre équipe auprès d’organismes qui connaissent un redressement et une demande plus forte pendant que vous êtes dans un creux? La collaboration, la coopération et la communication seront des aspects cruciaux pour la gestion des effectifs pendant cette période sensible. Les normes devront être revues et beaucoup de leadership sera nécessaire.

À la FINB, notre équipe, nos nombreux partenaires et tout notre réseau travaillent très fort pour comprendre et trouver des moyens d’aider nos clients.

Je ne tenterai même pas de prédire le moment où les choses redeviendront à la normale. Mais ce moment reviendra assurément. Et quand il sera de retour, nous connaîtrons un intense regain d’activités auprès des entreprises à la recherche de capital et de fusions et d’acquisitions. Les obstacles pour y parvenir seront nombreux; c’est pourquoi il est temps d’agir maintenant pour consolider nos entreprises.

Je sais que la période que nous traversons est éprouvante. Notre équipe fait appel à tous les membres de son portefeuille. Si vous avez des questions, communiquez avec nous. J’ai été impliqué d’une manière ou d’une autre dans la fondation et le soutien de certaines des entreprises technologiques les plus prospères du Nouveau-Brunswick pendant des périodes de crise économique extrêmes. L’innovation peut surgir en temps de crise et d’incertitude et je suis d’avis que ce scénario se reproduira cette fois-ci.

Cordialement,
Jeff White
PDG
FINB

Related Posts