Un investissement de la FINB aide à développer de nouveaux matériaux résistants aux chocs pour l’ind

Un investissement de la FINB aide à développer de nouveaux matériaux résistants aux chocs pour l’ind

FREDERICTON (N.‑B) — Dans la poursuite de ses efforts pour favoriser plus de recherche à caractère commercial dans la province, la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB) a annoncé aujourd’hui un investissement de 500 000 $ dans les travaux de John Spray, Ph.D., à l’Université du Nouveau-Brunswick. Les fonds serviront à appuyer la construction d’une installation de technologie et de laboratoire d’impact à haute vitesse.

« Qu’il s’agisse de collision de débris spatiaux avec des satellites ou d’oiseaux avec des avions, l’installation permettra à Spray de mieux comprendre les dommages causés et de développer de nouveaux matériaux pour éviter les dommages », affirme Roger Gervais, vice-président à la recherche de la FINB. « Spray a fait ses preuves et a des liens solides avec l’ASC, la NASA et l’ASE, ce qui atteste l’importance d’une telle recherche appliquée et le potentiel que celle-ci offre pour le Nouveau-Brunswick. »

Le laboratoire, maintenant en chantier au Planetary and Space Science Centre (centre de science planétaire et spatiale), où Spray est directeur et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les matériaux planétaires, augmentera la capacité de recherche de la province grâce à l’offre de services à d’autres chercheurs et à des compagnies qui ont besoin d’une analyse de l’impact à haute vitesse sur des objets.

« L’objectif est de mieux comprendre l’interaction des ondes de choc et des matériaux et de fournir des essais de choc et des services d’évaluation de matériaux aux secteurs de la défense et de l’aérospatiale dans l’ensemble du pays et à l’étranger », explique Spray. « Le Canada ne dispose actuellement d’aucune technologie de recherche sur l’impact à haute vitesse et aucun équipement de lancement couvrant une gamme complète de vitesses de choc ; c’est ce que la nouvelle installations nous procurera. » Spray affirme que cela permettra à l’installation d’essai d’accéder à l’autonomie commerciale dans cinq ans.

La nouvelle installation comprendra quatre lanceurs capables d’accélérer des projectiles à des vitesses subsoniques (moins de 250 m/s), supersoniques (plus de 350 m/s) et hypersoniques (plus de 1,75 km/s) en toute sécurité grâce au recours à des écrans protecteurs ou citernes balistiques. Elle comprendra aussi un éventail d’instruments électroniques et de systèmes logiciels avancés.

La Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick est une corporation indépendante qui appuie le développement de l’innovation et de l’entrepreneuriat au Nouveau-Brunswick. La fondation a comme mandat de renforcer la capacité d’innovation du Nouveau-Brunswick grâce à des investissements dans la recherche appliquée et dans de nouvelles entreprises axées sur la croissance.

Pour obtenir des coordonnées ou de plus amples renseignements sur la fondation ou la recherche de Spray, communiquer avec

Chet Wesley, Directeur des communications

1-877-554-6668

info@nbif.ca

Related Posts