De Nouveaux Postes En Recherche Pour La Commercialisation Des Ressources Naturelles Du Nouveau-Bruns

De Nouveaux Postes En Recherche Pour La Commercialisation Des Ressources Naturelles Du Nouveau-Bruns

le 2 Octobre 2009 – La Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick a annoncé aujourd’hui qu’elle a accordé 437 000 $ dans le cadre de son Initiative de techniciens(nes) de recherche à l’appui de la création de six nouveaux postes en recherche dans les universités de la province.  Le financement s’étale sur trois ans et pourra, par effet de levier, aller chercher des contributions supplémentaires de 2,2 millions de la part d’autres organisations et des bailleurs de fonds nationaux.

Les fonds soutiennent l’embauche de six techniciens(nes) professionnels(es) de recherche pour collaborer avec des professeurs à divers projets de recherche axés sur la commercialization. La gamme des projets subventionnés en vertu de ce programme va des convertisseurs de secteur pour les éoliennes au papier conducteur d’électricité et à de puissants antioxydants tirés de l’huile de crevettes.

« La création de ces emplois a un effet énorme sur le succès que remportent nos chercheurs dans la province et sur leur capacité à ouvrir de nouvelles avenues commerciales aux industries, » estime Roger Gervais, vice-président à la recherche de la Fondation. « Ces techniciens et techniciennes possèdent une formation avancée dans leur domaine et leur travail a une grande valeur car il permet d’augmenter les capacités de la province en matière de développement d’innovations. »

Depuis 2003, l’Initiative de techniciens(nes) de recherche, menée conjointement par la Fondation et par le ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail du Nouveau-Brunswick, a investi plus de 3 millions et exercé un effet de levier pour 15 millions de plus afin de créer 43 de ces postes de haute qualification.

« Notre gouvernement est très heureux de pouvoir soutenir l’Initiative de techniciens(nes) de recherche de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick, » a déclaré Donald Arseneault, ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail.  « L’éducation et l’application des connaissances sont des éléments clés de Être inspiré. Être prêt. Être meilleur,  Plan d'action pour transformer l'éducation postsecondaire au Nouveau-Brunswick et l’un des moteurs de l’objectif d‘autosuffisance de notre gouvernement. »

La recherche demande de longues journées de travail et ses exigences sont multiples. Vu que dans la plupart des projets, une seule personne ne peut accomplir tout le travail nécessaire, l’Initiative de techniciens(nes) de recherche fournit les ressources qui permettent d’accueillir de nouveaux chercheurs dans la province ou de garder ici les plus doués afin que les professeurs puissent se concentrer davantage sur les aspects cruciaux de leur recherche.

Veuillez joindre :

Chet Wesley
Directeur des Communications
Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick
1-877-554-6668

info@unb.ca

 

Related Posts