Aperçu

La FINB est heureuse d’annoncer un ensemble de programmes visant à accélérer la recherche appliquée dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) au Nouveau-Brunswick, afin que les entreprises du Canada atlantique puissent accéder à des connaissances spécialisées et des talents pour accroître leur productivité et leur compétitivité à court et à long terme. Nous investirons donc, en 2021 et en 2022, 3,2 M$ dans la recherche liée à l’intelligence artificielle :

• en aidant les partenaires de l’industrie à franchir les étapes du cadre de maturité de l’IA;
• en accélérant les programmes de recherche appliquée en IA en cours;
• en faisant en sorte que l’industrie participe à la recherche liée à l’IA à l’aide d’activités de collaboration et en présentant des exemples de réussite;
• en offrant un ensemble de programmes de recherche appliquée ciblés (voir ci-dessous).

 

Pour un aperçu complet de la maturité des applications du Fonds d’IA, cliquez ici.

Êtes-vous un chercheur du Nouveau-Brunswick travaillant dans le domaine de l’IA, ou un partenaire de l’industrie souhaitant avoir recours à l’IA? Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour découvrir ce que nous offrons.  

 

Définition de l’IA

Le terme « intelligence artificielle » désigne un « bouquet composé de nombreuses technologies qui, ensemble, permettent aux machines de percevoir, de comprendre, d’agir et d’apprendre avec un degré d’intelligence similaire à celui de l’être humain ». Cela comprend l’apprentissage automatique, les réseaux de neurones et d’autres technologies connexes. Ce fonds cible les projets d’application pratique de l’IA dans l’industrie. Il ne vise pas à financer les études théoriques sur l’intelligence artificielle. Nous souhaitons apporter un soutien à la recherche liée à l’application d’algorithmes et de techniques d’IA en dehors du milieu universitaire et aider le secteur privé à les mettre en œuvre. 

Veuillez noter que nos programmes ne ciblent pas les projets qui se concentrent exclusivement sur des technologies connexes, comme l’analyse de données ou la robotique. Pour bénéficier d’un financement de notre part, l’IA doit se trouver au cœur de votre projet. 

FINB – Bon préliminaire pour l’IA

Ce fonds vise à favoriser les collaborations entre l’industrie et les universités en permettant à un partenaire de l’industrie d’explorer un petit projet d’application de l’intelligence artificielle (IA) avec un partenaire universitaire, et ce sans frais. Le projet doit porter sur l’application de l’IA pour résoudre un problème, avec la possibilité de passer à la preuve de concept dans un délai de neuf mois. Ce bon est destiné aux partenaires de l’industrie qui ne sont pas certains de vouloir investir dans l’IA et qui ont besoin d’une démonstration avant de s’engager dans un contrat. Ce programme de financement vise à accroître l’adoption de l’IA par l’industrie. Le montant maximal est de 20 000 $; aucune contribution financière de la part du partenaire de l’industrie n’est exigée. 

Le chercheur principal ou la personne responsable de la collaboration avec l’industrie au sein de l’établissement peut remplir les formulaires de demande directement sur le portail de la FINB (https://nbif-finb.smapply.io/). La période de présentation des demandes commence le 21 octobre et devrait se clôturer à l’été 2022. Le financement lié à ce programme sera débloqué environ tous les trois mois.

Ce programme est non compétitif. Les fonds seront accordés selon le principe du « premier arrivé, premier servi » aux candidats qui selon la FINB répondent à toutes les exigences du programme. La décision devrait être prise dans les deux semaines suivant la réception du formulaire de demande dûment rempli. Les demandeurs disposeront d’un (1) mois pour retourner l’avis de décision signé. Le projet doit être achevé dans les neuf (9) mois suivant le versement des fonds.

À la fin de la période de neuf mois, le chercheur principal doit remettre un rapport sur les résultats du projet. Pendant les douze mois suivant la subvention, le chercheur principal doit tenir la FINB au courant de tout autre projet d’IA avec le partenaire de l’industrie. Le partenaire industriel doit de plus participer à une séance de compte rendu de fin de projet avec le personnel de la FINB afin de comprendre les résultats du projet et de discuter des prochaines étapes du processus d’adoption de l’IA.

Le partenaire de l’industrie doit accepter que la FINB publie des détails spécifiés non confidentiels du projet, en particulier son nom et son adresse, le nom et l’établissement du chercheur principal, un résumé en langage simple du projet ainsi que le montant accordé par la FINB. Ces renseignements peuvent apparaître sur le site Web et les pages de médias sociaux de la FINB ou fournis dans le cadre de présentations données lors d’événements de la FINB. 

Le montant maximal pouvant être demandé à la FINB est de 20 000 $; aucune contribution financière de la part du partenaire de l’industrie n’est exigée. Au moins 60 % du montant doit être consacré aux frais de personnel (étudiants, techniciens, etc.). Le reste du montant peut servir à l’achat d’équipements, de consommables, etc. Tout équipement acheté reste la propriété de l’établissement de recherche. Les fonds provenant de la FINB ne peuvent pas être utilisés pour payer des coûts indirects ou des frais généraux.

La FINB tirera aucun avantage de la propriété intellectuelle développée dans le cadre du projet. Les demandeurs doivent expliquer dans le formulaire de demande leur approche en matière de propriété intellectuelle.

Partenaire de l’industrie

• Le partenaire de l’industrie doit montrer qu’il a gagné des revenus au cours de l’exercice 2020-2021 et qu’il peut contribuer financièrement à un projet au cours des 12 prochains mois.
•  
Le partenaire de l’industrie n’a jamais contribué financièrement à un projet de recherche avec le chercheur principal.
•  
Le partenaire de l’industrie a des installations physiques au Nouveau-Brunswick; il est constitué en société au Canada.
•  Le partenaire de l’industrie n’a jamais obtenu de financement dans le cadre du bon préliminaire de la FINB pour l’IA.
•  
Le partenaire de l’industrie pourrait envisager de s’engager dans un projet subséquent ; il pourrait s’agir d’un investissement financier direct. Ce projet pourrait faire appel à un autre mécanisme de financement, comme le Fonds de bons d’innovation de la FINB.

Chercheur principal

•  Le chercheur principal est admissible à recevoir une subvention de la FINB dans un établissement de recherche du Nouveau-Brunswick.
•  Le chercheur principal ou un membre de son équipe possède des connaissances en intelligence artificielle, comme le démontrent son CV, les projets d’IA auxquels il a déjà participé, ou ses articles évalués par des pairs.

Fonds d’accélération stratégique pour l’IA

Cette initiative vise à accélérer les programmes de recherche en cours portant sur des projets de création d’outils d’IA. Les demandes doivent répondre aux critères d’évaluation et montrer ce qui suit :

• L’équipe de recherche possède de l’expérience en IA et mène des projets de recherche en la matière;
• Des partenaires industriels participent aux projets de recherche en IA;
• Il y a de nouveaux projets de développement et de mise en application de l’IA liés à l’industrie;
• Capacité à commencer rapidement des activités permettant d’accélérer les projets de recherche en IA.

Les demandes peuvent être présentées entre le 21 octobre et le 16 décembre, directement à partir du portail de la FINB (https://nbif-finb.smapply.io/). Les renseignements demandés sont suivants :

• Programme de recherche du chercheur principal, en particulier les aspects liés aux applications de l’IA;
• Expérience universitaire du chercheur principal et son expérience quant à la formation d’étudiants;
• Partenaires de l’industrie avec lesquels le chercheur principal a collaboré dans le cadre de projets d’IA au cours des cinq dernières années, et partenaires de l’industrie avec lesquels il souhaiterait collaborer;
• Résultats découlant des projets en IA menés en collaboration avec l’industrie auxquels le chercheur principal participe actuellement ou a participé;
• Plan d’accélération de la recherche sur l’IA au cours des deux prochaines années, avec des étapes précises et un budget;
• Informations démontrant qu’au moins 30 % du budget peut être couvert par d’autres sources de financement, la moitié devant provenir directement de l’industrie. Ces contributions peuvent déjà avoir été obtenues pour des projets en cours, mais elles ne peuvent pas avoir été dépensées au moment de la présentation de la demande.

Les demandes peuvent être présentées entre le 21 octobre et le 16 décembre. Les décisions seront prises d’ici le 31 janvier 2022. Les demandeurs devront confirmer les conditions et commencer les activités dans un délai de trois mois; ils disposeront de 21 mois pour utiliser les fonds. La prolongation maximale accordée pour ce fonds est de trois mois. 

Les dépenses admissibles comprennent la rémunération des étudiants et des professionnels de la recherche, comme les techniciens, l’équipement, les activités de développement des affaires, y compris les déplacements, de même que la gestion du programme de recherche (pour toute question sur les autres dépenses admissibles, veuillez-vous adresser à la FINB). Le montant maximal pouvant être demandé est de 400 000 $. La demande doit inclure une provision pour la gestion du programme de recherche en IA et les fonds de cette subvention, et les dépenses liées à la gestion du programme peuvent représenter jusqu’à 20 % du montant total demandé.

La FINB ne prend aucune participation dans la propriété intellectuelle créée dans le cadre du projet. Les demandeurs doivent expliquer dans le formulaire de demande ce qu’ils feront en lien avec la propriété intellectuelle.