Fonds pour l’innovation en recherche - NBIF - FINB
English

Fonds pour l'innovation en recherche

Le Fonds pour l'innovation en recherche (FIR) a pour objectif d'augmenter la capacité de la communauté de recherche de la province de mettre au point des innovations commercialisables qui auront des retombées économiques sur le Nouveau-Brunswick. Des 50 entreprises dans notre portefeuille, vingt ont été créés en utilisant innovations développées à l'une de nos instituts de recherche. 

Nos investissements en recherche peuvent être utilisés pour

Développement de la capacité en innovation

L'objectif premier de la composante de développement de la capacité d'innovation du FIR est de contribuer au développement de la capacité de recherche appliquée de la province en servant de levier financier pour d'autres sources de financement comme la FCI, le CRSNG, l’IRSC et le CRSH.

Les investissements réalisés par la FINB peuvent être jusqu'à 500 000 $ à un maximum de 33 % du coût total du projet. Les projets supportés par la FCI peuvent être financés jusqu'à 40% des coûts du projet à un maximum de la contribution totale de la FCI .

Si un chercheur n'a pas réussi à obtenir de subvention d'une agence nationale, il peut demander jusqu'à 10 000 $ pour subventionner 50 % de la préparation d'une demande améliorée de son projet. Le chercheur doit s'engager à soumettre son projet à une agence nationale lors d'une prochaine ronde d'appels à propositions pour se qualifier pour ce fonds. Si le chercheur a du succès, la subvention de 10 000 $ initiale sera déduite de la contribution de 33 % que la FINB pourrait faire dans le projet nouvellement financé.

Les demandes peuvent être faites à la FINB à tout moment mais le financement est sous réserve de disponibilité budgétaire.

Développement de la capacité en innovation

Pandurant Ashrit à reçu des fonds pour augmenter son labo alors qu'il pourrait développer une nouvelle couche mince qui reflète toute la lumière infra-rouge

Soumettre
Validation du concept

Transformer vos résultats de recherche en possibilités commerciales viables peut être l’un des aspects les plus stimulants et les plus valorisants du processus d'innovation. Que ce soit pour construire un prototype, pour effectuer un calibrage ou un essai clinique ou pour mettre au point un projet pilote, il est essentiel que vous fournissiez des preuves pour votre concept.

Le montant maximal attribué en subvention de démarrage est de 500 000 $ et ne doit pas représenter plus de 33 % du coût total du projet. Les fonds de contrepartie admissibles comprennent les contributions en espèces, le dégrèvement à des fins de recherche, les contributions en nature et l’apport d’autres sources de financement. Les fonds doivent être utilisés dans les douze mois qui suivent la date de leur attribution; cependant, la FINB pourra reporter cette date jusqu'à un maximum d'un an, en fonction de chaque cas.

Les demandes peuvent être faites à la FINB à tout moment mais le financement est sous réserve de disponibilité budgétaire.

Validation du concept

Marc Surette a trouvé le moyen de l’extraire de plantes qui peuvent pousser ici même au Nouveau-Brunswick pour une meilleure sources d’omégas-3.

Soumettre
Projets émergents

Le volet Projets émergents du Fonds d’innovation pour la recherche soutient des projets qui transforment des idées en innovations; en fait, la recherche à son stade le plus précoce. L’objectif du financement de projets émergents consiste à fournir des fonds pour approfondir de nouvelles idées susceptibles d’aboutir à des projets collaboratifs plus vastes ou à des occasions de transfert technologique ou de connaissances qui auront un impact positif au plan économique ou social  pour la province du Nouveau-Brunswick. 

Les propositions seront évaluées en fonction des facteurs suivants :
- Le potentiel d’innovation et d’impact social ou économique pour la province du Nouveau-Brunswick.
- Les priorités stratégiques de la province (40% des projets doivent répondre à ce critère).
- Une explication claire du futur potentiel d’idées.
- Le mérite de la proposition.
- Expertise et expérience du chercheur principal et des principaux chercheurs collaborateurs.
- La capacité à réaliser le projet.
- Le financement et les infrastructures disponibles et demandés pour le projet.

Les propositions solides incluront une explication quant au potentiel de recherche à mettre en œuvre à l’avenir et à la possibilité que ce projet soit le début ou la partie d’un projet de recherche plus vaste. Ces propositions devraient préciser les secteurs susceptibles de bénéficier de la recherche appliquée. 

L’investissement maximal pour les projets émergents est de 25 000 $ par demande déposée, et se limite à un maximum de 50% du coût total du projet. Les fonds de contrepartie peuvent inclure des contributions en espèces et en nature (jusqu’à un maximum de 20% du coût total du projet) et des contributions d’autres sources de capital. Pour ce tour de concurrence seulement, les octrois doivent être décaissés avant le 31 mars 2020, sauf autre avis ou consentement de la FINB. 

Les candidatures doivent être soumises le 28 novembre 2018.  Ce sera la seule occasion de faire une demande de financement pour un projet émergent au cours de l’exercice 2018-2019.Les candidats doivent présenter leur demande sur le portail de Candidature de la FINB.  (https://research-services.nbif.ca/)

Critères généraux d’évaluation des propositions

Projets émergents

Jacques Gagnon a isolé un agent chimique retrouvé dans les écailles du hareng qui peut servir à créer un effet chatoyant translucide dans les produits de maquillage.

Soumettre

Critères d'admissibilité

Les propositions de financement doivent être soumises officiellement par un établissement de recherche ou par l’entremise du département de services de recherche officiel d’un collège communautaire ou d’une université du Nouveau-Brunswick. Toutes les disciplines sont admissibles, mais la priorité est accordée aux projets qui sont liés aux industries stratégiques identifiées de la FINB et aux demandes qui contiennent des partenariats à valeur ajoutée avec le secteur privé.

Les propositions soumises dans chacun des volets du FIR sont aussi évaluées selon les critères suivants :

  • Valeur scientifique et technique de la proposition;
  • Expertise et antécédents du chercheur principal ou de la chercheuse principale et des principaux collaborateurs;
  • Potentiel d'innovation et de retombées économiques pour la province du Nouveau-Brunswick;
  • Capacité de mener le projet à bien;
  • Étendue des contributions de d’autres sources de financement et d’organismes;
  • Qualité des partenariats et collaborations, s'il y a lieu;
  • Apport prévu des étudiants(es), s'il y a lieu.

Dans certains cas, la FINB se réserve le droit de négocier certains droits et privilèges lorsqu’elle appuie financièrement des projets, y compris mais non de façon limitative, un droit de premier refus pour des investissements futurs et l’option de convertir toute contribution financière en équité dans un projet d’affaires issu du projet.

Soumettre

Les demandes doivent être soumises sous forme de proposition détaillée telle que décrite dans la Liste de contrôle pour les demandes FIR. Les demandes doivent être approuvées par votre bureau de recherche avant d'être soumises à la FINB. Le bureau de recherche doit signifier son accord avec votre demande en envoyant un courriel à cet effet à propositions@finb.ca.

De façon générale, y seront décrits les objectifs du projet, sa méthodologie, le calendrier d’exécution, le budget, les jalons et les livrables. Plus précisément, la demande  démontrera le potentiel du projet en matière d’innovation et comment toute propriété intellectuelle qui en résultera pourra être utilisée à l’avantage du Nouveau-Brunswick.

Le processus d’évaluation sera immédiatement entamé dès la réception de la demande. Les décisions sont habituellement prises dans un délai de six à huit semaines après la soumission de la proposition. Aucune date limite n'est fixée dans le cadre de ce fonds. Une fois le projet terminé, le bénéficiaire soumettra un rapport financier détaillé sur l’utilisation des fonds, y compris ceux dont il s’est servi comme levier financier et les fonds de contrepartie reçus de la part de d’autres sources de financement.

La FINB encourage les chercheurs et chercheuses à prendre toutes les mesures appropriées pour protéger adéquatement toute propriété intellectuelle créée à la suite de leurs recherches, et ce, avant tout dévoilement public.

Soumettre