Mycodev permettra de commercialiser un produit capable d'arrêter les saignements - NBIF - FINB
English

Mycodev permettra de commercialiser un produit capable d’arrêter les saignements

La Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick a annoncé aujourd’hui qu’elle investissait 500 000 $ en capital-risque dans Mycodev Group Inc. Le principal produit fabriqué par Mycodev, un biopolymère du nom de chitosane, est très recherché par une grande variété d’industries, surtout les industries pharmaceutique et du matériel médical.

« Le chitosane est un coagulant extrêmement efficace qui, allié à d’autres agents, peut arrêter les saignements presque immédiatement et favoriser la guérison chez l’humain, » indique Calvin Milbury, président de la FINB, « bien que le chitosane soit déjà sur le marché, sa méthode de production traditionnelle laisse des impuretés qui peuvent empêcher son utilisation dans certains produits pharmaceutiques. »

La méthode de fabrication habituelle du chitosane consiste à l’extraire de la carapace des crevettes et du homard. En raison d’une conjoncture défavorable, l’utilisation à grande échelle chez l’humain ne s’est pas concrétisée. Le procédé en instance de brevet de Mycodev permet de produit du chitosane en l’extrayant de certaines espèces sélectionnées de champignons, une source entièrement d’origine non animale.

D’une valeur de quelques milliers de dollars le kilogramme, le chitosane peut également être utilisé dans des applications comme les systèmes de libération des médicaments, le traitement du cancer, les hémostatiques chirurgicaux et plus encore.

« Le marché mondial du chitosane est évalué en 2015 à 21 milliards $ et celui des produits médicaux pour le traitement des plaies représente 3 milliards $ de ce montant global, » ajoute Brennan Sisk, PDG de Mycodev, « le marché du traitement des plaies évalué à 100 millions $ est notre principal marché cible. »

L’entreprise est actuellement en train de raffiner son produit pour l’intégrer en tant que principal ingrédient dans les hydrogels hémostatiques chirurgicaux et en traumatologie. L’investissement de la FINB servira en partie pour l’achat d’équipements de production et pour raffiner le procédé d’extraction et de production afin de pouvoir répondre à la demande croissante pour du chitosane  ultra-pur.