Sonrai Security amasse 18,5 millions de dollars et procède au lancement d'un service de contrôle des - NBIF - FINB
English

Sonrai Security amasse 18,5 millions de dollars et procède au lancement d’un service de contrôle des

Une entreprise en démarrage œuvrant dans le domaine de la cybersécurité et de la protection des données infonuagiques dirigée par l’ancien cofondateur et l’ancien PDG de Q1 Labs, l’une des histoires à succès les plus connues du Nouveau-Brunswick en matière d’entreprises en démarrage, vient tout juste de terminer une ronde de financement de série A pour un montant de 18,5 millions de dollars. Le lancement aura lieu au cours des mois à venir.

La ronde a été dirigée par Polaris Partners et TenEleven Ventures, deux sociétés de placement de capital de risque exploitées aux États-Unis, et la FINB y a joué un rôle de soutien. L’engagement de Sonrai Security à accroître les investissements au Nouveau-Brunswick et dans le secteur plus large de la cybersécurité de la province est axé sur ses bureaux d’ingénierie et de soutien à la clientèle existants de Knowledge Park à Fredericton et celui-ci a servi de puissant facteur de motivation pour la FINB en ce qui a trait à l’entente de financement.

Les cofondateurs de Sonrai, Brendan Hannigan et Sandy Bird, entretiennent depuis longtemps des liens avec le Nouveau-Brunswick puisqu’ils étaient respectivement PDG et cofondateur de Q1 Labs, l’entreprise qui a propulsé le Nouveau-Brunswick dans l’arène mondial de la cybersécurité. Lorsque Q1 a été achetée par IBM en 2011 pour quelque 600 millions de dollars, Hannigan est demeuré dans l’entreprise à titre de directeur général de la nouvelle division de sécurité pendant que Bird occupait le poste de directeur des techniques informatiques de la division. C’est pendant qu’ils travaillaient pour IBM que les deux hommes ont élaboré le concept de Sonrai en se basant sur leur conviction partagée que les organismes ne déclaraient qu’une partie du volume et de la nature de leurs données infonuagiques et que les plateformes de sécurité de données existantes ne convenaient pas pour atténuer les différents risques auxquels font face ces comptes.

« L’adoption du nuage nous offre l’unique possibilité de revoir comment nous assurons la sécurité des données d’entreprise et de s’éloigner des limites associées aux appareils, aux centres de données et à la sécurité axée sur le périmètre, a affirmé Hannigan. En plaçant les données et l’identité au centre d’un modèle de sécurité qui s’étend aux fournisseurs de nuage et aux tiers magasins de données, Sonrai Security offre un niveau de contrôle et de sécurité impossible à obtenir par l’entremise d’un réseau d’entreprise traditionnel. »

Cette ronde d’investissement est l’une des plus importantes à laquelle la FINB a participé et elle représente une étape clé pour les gens qui font partie de cette organisation et qui ont contribué à son succès.

« Nous constatons que nous commençons à conclure des ententes plus importantes que celles que nous voyons habituellement au Nouveau-Brunswick, a dit Ray Fitzpatrick, directeur des investissements de la FINB. Cela contribue vraiment à faire connaître le Nouveau-Brunswick. Espérons que d’autres investisseurs se tourneront maintenant vers le Nouveau-Brunswick et réaliseront que ce n’est pas un inconvénient de se retrouver ici et que les entreprises peuvent y connaître beaucoup de succès. »

La FINB se réjouit d’appuyer l’innovation en matière de sécurité des données et de renseignements analytiques chez Sonrai Security et nous sommes impatients de voir jusqu’où les brillants fondateurs de l’entreprise mèneront le secteur de la cybersécurité.