Jouer pour gagner : TurboPlay à la conquête de l’industrie des jeux vidéos - NBIF - FINB
English

Jouer pour gagner : TurboPlay à la conquête de l’industrie des jeux vidéos

Vince McMullin n'attend pas après les changements. Il les provoque.

C’est exactement ce qu’il a entrepris avec sa plus récente initiative, TurboPlay. En tant que président et fondateur de cette entreprise de Fredericton, lui et son équipe proposent un nouveau modèle d’affaires au marché des jeux vidéos : des jeux personnalisés qui carburent à l’intelligence artificielle et l’apprentissage-machine afin d’offrir aux consommateurs une sélection personnalisée de jeux indépendants qu’ils peuvent acheter, en fonction de leur utilisation personnelle de la plateforme.

Et hier, nous avons annoncé que nous avions investi 200 000 dollars dans l’entreprise.

Nous choisissons très soigneusement les entreprises avec lesquelles nous nous associons. Parmi toutes les entreprises qui nous sollicitent pour un investissement, nous ne soutenons qu’entre trois et cinq pour cent d’entre elles. En d’autres mots, elles doivent être juste comme il faut - ni trop ceci, ni trop cela. À nos yeux, TurboPlay nous permettait de cocher plusieurs cases, et les bonnes.

Premièrement, l’industrie du jeu vidéo représente une formidable opportunité — elle a considérablement évolué depuis ses modestes débuts en tant que jeu occasionnel entre amis. De nos jours, l’industrie représente 137 milliards de dollars américains, soit plus que les industries cinématographiques et musicales réunies. Il existe maintenant des équipes de joueurs professionnels ou « e-athlètes » et des partisans qui paient collectivement des milliards de dollars pour les regarder jouer et compétitionner.

Il est clair que les jeux vidéos brassent de grosses affaires et que le développement et la distribution de jeux sont en grande partie dans les mains de quelques acteurs clés. Voilà où Vince et son équipe ont vu là une occasion.

« L’industrie des jeux vidéos est mûre pour quelques perturbations. L’heure des changements a sonné. TurboPlay adoptera une approche centrée sur l'utilisateur afin de développer une plateforme qui facilite l'achat et la vente de jeux, et rend les microtransactions à l’intérieur des jeux plus pratiques pour tout le monde », déclare Vince.

L’entreprise s’est déjà conclu une entente avec Bedtimes Games, un studio majeur qui compte près de 400 000 joueurs.

Vince nous a été recommandé par deux connaissances mutuelles, lesquelles sont des personnes d’expérience en matière de démarrage d’entreprises au Nouveau-Brunswick. Lui-même est un entrepreneur chevronné, Vince a une longue feuille de route dans l’industrie des jeux, ayant déjà dirigé une entreprise précédente jusqu’à sa cotation en bourse — un exploit réalisé par moins d’une douzaine d'entreprises du Nouveau-Brunswick. Nous sommes persuadés qu’il sera en mesure de mener une autre entreprise vers le succès. En plus d’avoir travaillé avec des entreprises telles que Microsoft Games Studios, NVDIA et Epic Games, Vince a également pris le leadership technique de plusieurs grands projets technologiques tels que le programme d’eau virtuel des Nations Unies et le programme FlySask du Saskatchewan Research Council.

« C’est devenu un vieux cliché de dire que nous investissons d’abord dans les gens, mais c’est effectivement le cas », affirme Ray Fitzpatrick, Directeur des investissements à la FINB. « L’une des choses que nous aimons le plus est de recevoir des références, parce que c'est toujours tellement mieux lorsqu’une personne de confiance vous recommande quelqu’un ».

Le reste de l'équipe de TurboPlay nous a aussi inspiré beaucoup confiance dans sa capacité de prendre notre investissement et le faire fructifier. Tous possèdent de l’expérience dans le démarrage d’entreprise ainsi que dans l’industrie des jeux vidéos.

« C’est un excellent partenariat jusqu’à présent », ajoute Ray. « Nous avons toujours réussi à écouter les préoccupations respectives de chacun et aller de l'avant avec un plan d'action bénéfique pour tous. La finalisation de l’entente a été un processus très collaboratif et productif. »

Pour TurboPlay, rester au Nouveau-Brunswick constitue un avantage concurrentiel grâce à des organismes comme Opportunités Nouveau-Brunswick et l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, lesquels offrent du soutien afin d’aider les entreprises à croître.

À la FINB, nous recherchons toujours des occasions intelligentes d’investissement et, avec TurboPlay, c’était une évidence. L’entreprise accroîtra son expertise de l’industrie des jeux vidéos et inspirera d’autres innovations et entreprises en démarrage dans la province. De plus, le retour sur investissement peut être très intéressant pour toutes les parties impliquées.

Nous sommes ravis de voir cette entreprise du Nouveau-Brunswick croître.