À grande échelle - NBIF - FINB
English

À grande échelle

le 31 juillet 2015

Les Maritimes sont reconnues pour leurs délicieux fruits de mer de qualité et ceux-ci font désormais partie de la culture atlantique; mais on constate beaucoup de perte à l’usine de conditionnement avant qu’ils soient présentés dans votre assiette.

La majorité des fruits de mer que nous mangeons est traitée à l’Association coopérative des pêcheurs de l’Île (ACPI), à Lamèque, N.-B.

L’ACPI élabore un projet pour être approuvée par l’Union européenne afin que ses produits de poisson soient incorporés dans la nourriture pour animaux. Actuellement, ces produits sont traités comme des déchets et cette nouvelle certification pourrait donner une valeur ajoutée à l’industrie. L’approbation demande plus de 150 tests pour garantir l’absence de bactéries dangereuses comme Clostridium perfringens, la salmonelle et les entérobactéries.

Ce qui explique leur demande auprès de la FINB pour un bon d’innovation de 27 255 $ afin de couvrir 80 % du coût du projet et de trouver l’expertise dont ils avaient besoin. Grâce à l’aide de la FINB, l’entreprise a pu embaucher des chercheurs de l’Institut de recherche sur les zones côtières Inc. (IRZC).

L’ACPI est un organisme détenu par des pêcheurs locaux du Nouveau-Brunswick et des employés depuis 1943. L’ACPI conditionne et vend les crevettes, le crabe, le homard et le hareng capturés en mer par les pêcheurs.