Eigen, moteur de l’innovation - NBIF - FINB
English

Eigen, moteur de l’innovation

Le secteur automobile constitue un énorme marché dont la valeur annuelle se situe à près de deux billions de dollars. Chaque année, plus de 80 millions de voitures sont vendues à travers le monde.

À mesure que les voitures deviennent plus sophistiquées, leur fabrication devient encore plus complexe. L’entreprise Eigen basée à Fredericton est à l’avant-garde de l’amélioration de la fabrication automobile, grâce à l’utilisation de solutions logicielles compatibles avec Adobe Illustrator (AI) comme moyen de réduire au minimum les temps d’arrêt et les pertes de production.

«Nous permettons aux fabricants d’introduire la fabrication autonome au sein de leur usine», déclare Scott Everett, PDG d’Eigen.

La solution d’Eigen débute par la surveillance en temps réel de la cueillette de données en continu des procédés de fabrication complexes et hautement répétables. Dès la première journée, les fabricants, grâce à leur plateforme, peuvent identifier les causes profondes des problèmes de qualité, machine par machine. 

Mais Eigen fait plus que détecter les problèmes. Sa plateforme se sert de l’apprentissage automatique pour anticiper les problèmes avant même qu’ils ne surviennent, ce qui permet au fabricant de réduire considérablement ses temps d’interruption et d’accroître l’efficacité de l’ensemble de sa production.  Ce gain de production équivaut à des millions de dollars en économies générant un impact direct sur les résultats.

C’est la raison pour laquelle certains des plus grands noms de l’industrie automobile du Canada et ailleurs au monde se sont inscrits à la solution Eigen.

« Nos algorithmes détectent les choses que l'œil humain ne peut pas voir », explique M. Everett. «Notre logiciel anticipe et limite les pertes pour les grands fabricants. Plus le procédé est analysé longtemps par le logiciel et plus ce dernier devient intelligent et efficace.»

Le siège social et les installations en Recherche et Développement d’Eigen sont situés à Fredericton, et l’entreprise possède également un bureau des ventes à Windsor en Ontario. Juste de l’autre côté de la rivière de la ville de Détroit, elle se trouve au coeur même de l’industrie automobile nord-américaine.

Eigen représente un autre exemple de technologie mise au point à l’Université du Nouveau-Brunswick ayant été commercialisée avec succès et utilisée pour propulser une entreprise en démarrage vers la prospérité. Selon Everett, la relation continue d’Eigen avec l’UNB constitue un autre facteur important de son succès.

« Nous avons une très solide relation avec l’UNB, ayant eu le privilège d’embaucher une série d’étudiants de la coopérative devenus employés à temps plein. Les talents issus de l’université sont exceptionnels et nous sommes impatients de pouvoir compter sur cette ressource à mesure que l’entreprise connaîtra sa croissance.»

Mis à part le secteur de l’automobile, Eigen intéresse déjà de nouveaux secteurs de production à forte croissance pouvant profiter de son offre de produits.  Cette croissance fera en sorte qu’Eigen doublera ses effectifs au cours des 24 prochains mois.

« Nous avons une équipe formidable et une solution puissante dont les fabricants du monde entier ont grandement besoin. Il nous tarde de connaître la suite des événements », conclut Everett.