Natalia Stakhanova - NBIF - FINB
English
Close

Natalia
Stakhanova

university of new brunswick

Natalia Stakhanova

Investissement
1 140 000 $

Chaire de recherche en innovation du Nouveau-Brunswick sur la cybersécurité

L’infâme virus Heartbleed, qui a affecté des millions d’ordinateurs dans le monde entier, a entraîné des pertes financières, de l’ordre de 1 milliard $ jusqu’à maintenant, dans de nombreux organismes privés et publics. Malgré les spectaculaires avancées dans le domaine de l’informatique, nous devons reconnaître qu’aucune entreprise, quelle que soit sa taille ou sa santé financière, n’est complètement à l’abri des menaces à la sécurité. Ces menaces se compliquent davantage alors que de plus en plus d’industries, d’entreprises et de gouvernements s’appliquent à intégrer leurs systèmes en ligne avec un nombre incalculable d’autres organismes pour répondre à la demande du monde des affaires qui évolue à l’ère numérique.

En qualité de nouvelle titulaire de la chaire de recherche en innovation du Nouveau-Brunswick sur la cybersécurité, la Dre Stakhanova dirigera la recherche et le développement des nouvelles technologies de détection et d’intervention pour lutter contre les menaces cybernétiques actuelles, évolutives et prévues, et facilitera l’adoption de ces technologies au sein des cinq principales industries agissant comme moteur de l’économie du Nouveau-Brunswick. Une fois commercialisé, on s’attend à ce que le travail de la Dre Stakhanova réduise de manière significative les coûts d’intervention aux menaces à la sécurité cybernétique assumés par l’industrie et les gouvernements. On prévoit que les revenus générés par la détection des menaces à la sécurité informatique et les mesures d’atténuation s’accroîtront de 30 % au cours des cinq prochaines années, et on s’attend à ce que les résultats de ses recherches profitent également au secteur des TI de la province.

La Dre Natalia Stakhanova est associée de recherche en analyse et attribution de codes malveillants, analyse de données de sécurité, détection des intrusions et intervention, et en cybersécurité à la University of New Brunswick. Auteure de plusieurs articles spécialisés, elle a signé des articles dans de nombreuses revues prestigieuses dont le Journal in Computer Virology, Journal of Computer Security et l’International Journal of Information and Computer Security. Elle est par ailleurs éditrice d’action du Computational Intelligence Journal. La Dre Stakhanova a obtenu son doctorat en informa-tique à l’Iowa State University.