Michel Johnson - NBIF - FINB
English
Close

Michel
Johnson

Université de Moncton

Professeur

Michel Johnson
Michel Johnson

Investissement
160 000 $

Industrie
ITC

Épargner de l’argent grâce aux conducteurs plus prudents

Selon le Dr Johnson, plusieurs facteurs sont à considérer chez un bon camionneur. Les longues heures passées au volant, les innombrables conditions routières et atmosphériques et les stimuli de toutes sortes peuvent entraîner des conséquences dangereuses et parfois coûteuses pour le chauffeur et son employeur. Certaines personnes sont de nature plus habile pour identifier et réagir aux situations adverses. Dans son laboratoire, équipé d’un arsenal de simulateurs de conduite et de matériel d’évaluation de l’acuité sensorielle, le Dr Johnson et son équipe travaillent à développer un profil et un outil qui aideront l’industrie à mieux choisir les nouveaux chauffeurs et à mieux comprendre ceux déjà à leur emploi.

L’une des difficultés auxquelles est soumise l’industrie est le coût des assurances, surtout pour les adultes de 25 ans et moins. De nombreuses compagnies d’assurance refusent tout simplement de les assurer. Toutefois, certains des résultats préliminaires du Dr Johnson démontrent que ce sont les personnes de ce groupe d’âge qui obtiennent les meilleurs résultats lors de certains tests évaluant les facteurs les plus critiques chez les « meilleurs conducteurs ». En développant plusieurs types de profils de conducteurs et la technologie requise pour tester et rendre compte des mêmes critères pour les personnes, l’industrie du camionnage pourra identifier les meilleurs candidats sans tenir compte de l’âge. En fin de compte, cela entraînera moins d’accidents et de blessures, réduira les pertes financières, et fournira de nouveaux critères aux compagnies d’assurance pour évaluer les conducteurs de moins de 25 ans.