Felipe Chibante - NBIF - FINB
English
Close

Felipe
Chibante, PhD

University of New Brunswick

Professeur

Felipe Chibante
Felipe Chibante

Investissement
570 000 $

Industrie
Fabrication de pointe

Innovateur extraordinaire

Le Dr Chibante possède une vaste expérience dans le domaine de la recherche et de la commercialisation des nanomatériaux puisque depuis 1994, il a fondé quatre entreprises spécialisées dans la technologie. En tant qu’entrepreneur en série, il jouit d’une expérience exhaustive dans tous les aspects de la commercialisation technologique, comme la propriété intellectuelle, l’import/export international, le partenariat avec les clients, le soutien gouvernemental, et le mentorat. Le travail du Dr Chibante a eu un impact direct sur deux des entreprises du portefeuille de la FINB : Smart Skin Technologies et Atlantic Hydrogen.

Ses acquis techniques ont pu être illustrés dans plus de 70 publications dans des journaux et livres scientifiques, des participations à des congrès, et il a à son actif sept brevets homologués ou en cours d’homologation. Le Dr Chibante est actuellement le directeur de la chaire de recherche en nanotechnologie Richard J. Currie de l’Université du Nouveau-Brunswick et occupe également les postes de directeur de la recherche de NanoTex Corporation, ayant son siège social à Houston, au Texas, et de PDG de NanoNB Corp, à Fredericton, au Canada. Il entretient une constante collaboration avec l’Université Rice, la NASA, le ministère de la Défense des États-Unis et des laboratoires aux É.-U., en Europe et au Japon. Il est bien positionné au sein du réseau d’affaires du Canada atlantique, et il entretient des relations internationales avec les marchés en nanotechnologies.

Interview

FINB: Quelle a été votre inspiration pour l'invention de nouveaux produits utilisant des nanocarbones?

Chibante: Mon professeur, Richard Smalley, a découvert des structures à base de carbone aux formes inhabituelles. Le carbone se présente habituellement sous forme de feuilles de graphite ou en réseaux tridimensionnels appelés diamants. Avec une expérience basée principalement sur la chimie, j'étais très impliqué pour tenter de trouver des méthodes chimiques de le raffiner. Au fil du temps, nous avons identifié certaines applications. L'une d'entre elles, placée au premier rang depuis déjà un moment, concerne les photopiles.

FINB: Quel aspect de votre travail vous apporte le plus de satisfaction?

Chibante: Pour moi, c'est une expérience agréable de penser à quelque chose, puis de la voir se concrétiser, de pouvoir faire le lien entre deux choses et de constater l'émergence en laboratoire de certaines propriétés inconnues, ou si je prépare une proposition et que j'obtiens du financement pour que d'autres personnes puissent partager la même vision. L'aspect créatif de mon travail me donne de la satisfaction et d'autres recherches à l'avenir m'intéresseraient. Ma satisfaction vient du processus de création. C'est comme le jardinage, où d'une petite semence, émerge une plante qu'il faut entretenir. J'adore ce processus.

FINB: Si vous pouviez créer un avenir pour le travail de toute votre vie, quel serait-il?

Chibante: J'aimerais pouvoir faire des recherches sur les neurones du cerveau. Je crois que l'essence des matériaux est la même que celle de l'activité cérébrale. Ce qui m'intéresse, c'est de pouvoir faire le relais entre le monde biologique et le monde anthropique. Je vois des composantes créées par l'homme, pas des pièces de robots, plutôt des matériels artificiels. J'aimerais beaucoup travailler dans le domaine des biomatériaux. Cela pourrait se produire d'ici cinq à dix ans, et je crois qu'il existe d'excellentes occasions en termes de recherches à effectuer. Plus nous en apprenons au sujet de nos processus d'apprentissage, plus nous sommes en mesure de réaliser notre capacité. Vingt-cinq pour cent de l'énergie que nous utilisons sert au fonctionnement de notre cerveau et non de nos muscles; alors, qu'est-ce qui consomme autant d'énergie? Que se passe-t-il au niveau fondamental? Nous parlons de capter l'énergie solaire et de mettre un électron en mouvement afin de pouvoir alimenter une pile. Je me demande ce qui se passe au niveau chimique lorsqu'un électron se déplace, si un souvenir de notre enfance refait surface ou si on obtient un message qu'il est temps de manger. Je ne suis pas biologiste de formation, mais j'aimerais bien pouvoir approfondir ces questions.