Fonds de bons d'innovation - NBIF - FINB
English

BON DE RECHERCHE POUR L'INNOVATION

Le Fonds de bons d’innovation favorise la collaboration entre les petites et moyennes entreprises (PME) et les institutions de recherche. Le bon vise à accélérer l’innovation au sein des PME en misant sur le talent, la capacité et les infrastructures des institutions de recherche au Nouveau-Brunswick. L’objectif fondamental est d’appliquer l’innovation de manière à améliorer la rentabilité et la compétitivité des PME du Nouveau-Brunswick.

Les entreprises admissibles intéressées à poursuivre le développement d’une technologie, d’un produit ou d’un procédé, nouveau ou amélioré, sont invitées à déposer un formulaire d’application et une proposition de projet à la FINB. Les candidats retenus seront jumelés à un ou des professionnel(s) en recherche dont ils ont besoin pour poursuivre leurs activités de R. et D. La FINB fera une contribution de 80% du montant total du projet jusqu’à un maximum de 80 000 $. Cette page web ne décrit que sommairement le fonds de bon de recherche pour l’innovation. Veuillez donc en lire toutes les lignes directrices.

Les bons servent à défrayer le coût des activités suivantes :

Confection 4e Dimension

Problème : Confection 4e Dimension ltée. (C4D) de St-Léonard fabrique plus de 250 000 paires de pantalons d’uniforme chaque année. Grâce à une ligne de production hautement automatisée, l’une des étapes de production la plus compliquée devait se faire à la main - les coutures de bandes élastiques dans les pantalons – ce qui ralentissait la production.

Solution : Grâce à un bon de 38 500 $ de la FINB, C4D a mis au point au point une nouvelle machine robotisée en partenariat avec le Centre d’innovation et de transfert technologique des métaux (CITTM) du CCNB de Bathurst pour automatiser le processus. Elle a pu réduire le coût de cette technique de 95 % et accroître la capacité de fabrication de l’entreprise.

Confection 4e Dimension

Michel St-Armand songe maintenant à vendre des contrats de licence à d’autres entreprises.métabolisme cellulaire des lipides.

Soumettre
AquaVet

Problème : La majorité du saumon destiné à l’alimentation est élevée dans des cages de mer, ce qui les rend inévitablement plus vulnérables aux infections par le pou du poisson. Le pou du poisson est un parasite d’origine naturelle qu’on retrouve sur le saumon sauvage, qui se transmet au saumon d’élevage et qui se multiplie dans les milieux clos comme les piscicultures. Certains traitements consistent à immerger les poissons dans une solution chimique, mais les produits chimiques retrouvés dans les eaux résiduelles ont un effet toxique sur d’autres espèces marines.   


Solution : Grâce à un bon d’innovation de 80 000 $, AquaVet travaille avec l’entreprise RPC pour incorporer un nouveau médicament spécifique au saumon dans leur nourriture. Le travail préliminaire a donné des résultats positifs, cependant, pour pousser plus loin ses recherches, un travail de développement en laboratoire était devenu nécessaire, et l’entreprise ne disposait pas des installations ou des équipements requis.

 

AquaVet

Le traitement contre le pou du saumon d’AquaVet utilise un médicament plutôt que des bains chimiques.

Rubreco

Problème : Les applications pour les pneus usagés sont limitées parce que le caoutchouc qui les compose est renforcé par un processus de vulcanisation. Sa rigidité rend pratiquement impossible la fabrication de nouveaux pneus ou d’autres matériaux car il faut alors utiliser un caoutchouc brut moins rigide et non traité.


Solution : Rubreco a mis au point un réacteur servant à la dévulcanisation du caoutchouc, qui lui redonne pratiquement son aspect original, et après un traitement ou un remodelage, il peut être vulcanisé de nouveau et conservé sa qualité supérieure. Grâce à un bon d’innovation de 76 000 $, l’entreprise a travaillé avec RPC afin d’obtenir une certification de qualité pour son caoutchouc et faire évoluer la technologie vers une production de masse. Conséquemment, les clients peuvent épargner jusqu’à 80 % du prix du caoutchouc neuf. 

 

Rubreco

Hurdon Hooper se prépare à vendre des licences de la technologie aux entreprises de fournitures de caoutchouc du monde entier.

Los Cabos Drumsticks


Problème : Saviez-vous qu’un fabricant de baguettes de tambour reconnu se trouve ici-même? Los Cabos Drumsticks vend ses baguettes dans plus de 22 pays et sur 5 continents. Au sein d’une industrie concurrentielle, les entreprises doivent miser sur des coûts de production plus bas pour rester compétitives. Les procédés les moins efficaces de Los Cabos consistaient à trier manuellement les différents types de baguettes produits.

Solution : Grâce à un bon d’innovation de 80 000 $, l’entreprise a travaillé en partenariat avec le Centre d’innovation et de transfert technologique des métaux du CCNB de Bathurst afin de développer et intégrer une machine de triage automatique des baguettes dans leur processus de production. Cela permettra d’augmenter la production et de mieux cibler le travail sur des taches à valeur ajoutée à l’usine.

 

Los Cabos Drumsticks

Los Cabos demeure concurrentielle grâce à l’innovation.

Critères d'admissibilité

Pour être admissible, l’innovation proposée doit faire la preuve des aspects suivants :

  • Être incorporé au niveau fédéral ou provincial et enregistré commercialement au Nouveau-Brunswick
  • Être en exploitation au sein de l’une des industries stratégiques chapeautées par le FINB
  • Disposer de moins de 500 employés
  • Être en affaires depuis au moins 24 mois ce qui inclus les ventes et l'emploi du personnel
  • S’engager à collaborer avec un chercheur provenant d’une des institutions postsecondaires ou d’un organisme de recherche du Nouveau-Brunswick.

Les entreprises admissibles intéressées à poursuivre le développement d’une technologie, d’un produit ou d’un procédé, nouveau ou amélioré, sont invitées à déposer un formulaire d’application à la FINB. Les candidats retenus seront jumelés à un ou des professionnel(s) en recherche dont ils ont besoin pour poursuivre leurs activités de R. et D. La FINB fera une contribution à hauteur de 80 000 $ pour un projet.

FAQ

À quel moment mon entreprise peut-elle faire une demande de financement?
Les demandes peuvent être soumises à la FINB en tout temps. Toutefois, votre entreprise ne peut s’impliquer que dans un seul projet à la fois. Les projets doivent être complétés avant de pouvoir faire une nouvelle demande de financement.

L’organisme de recherche doit-il être établi au Nouveau-Brunswick?
Oui. Une liste des organismes de recherche admissibles est disponible ici.

Mon entreprise peut-elle suggérer le nom d’un chercheur? 
Oui, si vous avez quelqu’un de précis en tête, veuillez préciser cette information dans votre proposition de projet.

Qui fait l’évaluation des projets et décide de l’approbation du financement?
La FINB évaluera les projets et accordera son financement, à son entière discrétion, aux propositions de projet jugées viables.

À quel moment saurai-je si mon projet a été approuvé ou non pour du financement?
La FINB fera un effort raisonnable pour informer les candidats de ses décisions de financement dans les 4 à 6 semaines à partir de la date de dépôt des demandes, à condition que les applications soient dûment remplies.

Mon entreprise a été approuvée pour du financement. Comment dois-je maintenant procéder?
La FINB dressera d’abord une liste de chercheurs admissibles pour votre entreprise. Une fois le jumelage complété, le chercheur et votre entreprise devront élaborer conjointement un projet de travail et un budget de fonctionnement qui seront ensuite soumis à la FINB. Dès que toutes les parties se seront mises d’accord avec une entente contractuelle, le projet pourra démarrer.

Quelle doit être ma contribution au projet?
Les entreprises participantes doivent s’attendre à contribuer l’équivalent minimum de 20 % du coût total du projet.

Les contributions en nature comptent-elles?
Non. Bien que les contributions en nature peuvent augmenter vos chances d’obtenir du financement, les entreprises doivent contribuer au projet en espèces.

Qui recevra mon coupon de financement? Mon entreprise ou l’organisme de recherche?
Le financement sera versé directement à l’organisme de recherche participant dans le cadre d’une entente contractuelle. En retour, votre entreprise profitera des avantages des services de recherche et de développement qui en découlent.

Puis-je utiliser mon coupon de financement pour obtenir du financement supplémentaire?
Non. Le bon est destiné au financement des entreprises autonomes uniquement. Une fois terminé, du financement additionnel peut être disponible de la part de la FINB ou d’autres agences de financement afin de développer le projet davantage.

À quel moment mon projet doit-il commencer?
Le projet peut commencer dès que possible, mais au plus tard 6 mois après la date d’attribution du financement.

Puis-je demander une prolongation de délai afin de compléter mon projet?
Non. Les projets doivent être complétés 12 mois après la date de début. 

Comment puis-je demander de modifier la portée de mon projet?
Tous les changements apportés au projet doivent être présentés et approuvés par la FINB.

Que se passe-t-il si le coût total de mon projet dépasse l’estimation initiale?
La FINB fournira un financement équivalent à 80 % du coût total du projet, qui ne peut être supérieur au montant attribué. L’entreprise et le chercheur seront responsables de la gestion du projet et de compenser pour les dépassements de coûts.

Que se passe-t-il si mon entreprise a déjà travaillé avec un chercheur? Puis-je quand même faire une demande de financement auprès du Bon de recherche?
Oui. Le bon ne vise pas uniquement les nouveaux partenariats.

Afficher

Soumettre

Pour faire une demande de financement et se prévaloir du Bon d'innovation, les entreprises admissibles doivent soumettre  un formulaire d’application dûment rempli.

Veuillez noter que l’entreprise n’a pas à préciser le nom ou retenir les services d’un chercheur afin d’être admissible au financement. Bien que l’identification à l’avance d’un chercheur ou d’un organisme de recherche peut s’avérer utile, cette démarche est sans conséquence dans le processus de sélection. Si la proposition de projet est retenue pour le financement, la FINB apportera son aide pour le jumelage de l’entreprise avec un chercheur qui convient.

Veuillez lire tous les lignes directrices. Quand vous êtes prêt à soumettre, remplir le formulaire de demande :

Télécharger