La FINB investit 150 000 $ dans EhEye - NBIF - FINB
English

La FINB investit 150 000 $ dans EhEye

le 15 janvier 2018

FREDERICTON (N.-B.) – La Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB) annonce qu’elle fera un investissement en capital de risque de 150 000 $ dans l’entreprise de surveillance EhEye établie au Nouveau-Brunswick. EhEye se spécialise dans la sécurité publique et la vidéosurveillance en utilisant des technologies d’intelligence analytique et artificielle. Avec l’effet levier entraîné par la FINB, EhEye a été capable de mobiliser un montant additionnel de 480 000 $ provenant d’autres investisseurs.

 Le logiciel de reconnaissance de l’entreprise détecte automatiquement des comportements agressifs, des objets et des personnes, puis est capable de fournir des alertes en temps réel. Il repose sur une technologie d’intelligence artificielle et d’apprentissage profond pour faire l’analyse des images et ensuite différencier les activités normales et anormales.

L’offre de la FINB exigeait un financement jumelé de la part d’un autre investisseur. James Stewart, le PDG de EhEye, raconte qu’il a été en mesure d’appliquer l’entente pour générer des investissements subséquents qui ont dépassé les exigences requises. Il précise qu’il a réussi à obtenir un autre 150 000 $ provenant de rondes d’investissement auprès des amis et des membres de la famille, un prêt de 100 000 $ de la Banque de développement du Canada (BDC), de 30 000 $ du Conseil de recherche du Canada (grâce au Programme d’aide à la recherche industrielle), et un autre 50 000 $ de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). Regroupés, les investissements totalisent 480 000 $.

 « La FINB nous a donné la chance incroyable de pouvoir compter sur l’appui de plusieurs autres investisseurs, » confie Stewart. « Avec le recul, on peut dire que l’exigence d’un jumelage fut la solution et la source de motivation qu’il nous fallait pour nous améliorer. »

Le jumelage de capital de risque est une stratégie qui assure une confiance et une stabilité accrues à toutes les parties prenantes.  

 « Je suis heureux de voir que le gouvernement du Canada appuie une organisation avant‑gardiste comme EhEye Inc. », d’affirmer Wayne Long, député fédéral de Saint John – Rothesay, au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’APECA. « L’innovation consiste à trouver de nouvelles idées et approches qui aideront à faire croître notre économie, à créer de bons emplois et à améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. Cet investissement dans EhEye Inc., par l’entremise du Programme de développement des entreprises de l’APECA, est un parfait exemple de la façon dont nous pouvons, ensemble, aller de l’avant avec de nouvelles idées pour faire de l’innovation une priorité nationale et engager résolument le Canada sur la voie de la croissance économique à long terme. »

EhEye a été finaliste lors du concours Percée de la FINB de 2017. L’entreprise de surveillance à la fine pointe de la technologie peut désormais compter sur bon nombre d’adeptes précoces. Avec des bureaux à Saint-Jean et à Fredericton, l’entreprise va commencer la nouvelle année forte d’une équipe complète de 13 employés.

« L’intelligence artificielle est un outil en émergence souvent associé à la cybersécurité. C’est une des premières fois qu’une entreprise a réussi à miser sur l’IA pour assurer la sécurité des personnes, et nous sommes très fiers de les appuyer, » résume Calvin Milbury, PDG de la FINB. « Le vaste potentiel de EhEye et son impact positif sur le bien-être et la sécurité des personnes et des infrastructures est tout à fait prometteur. »

À propos de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB)

La FINB est une société indépendante sans but lucratif qui se spécialise dans les investissements en de capital de risque et en recherche. Engagée à renforcer l’innovation dans notre province, la FINB fournit les ressources et l’expertise nécessaires pour créer de nouvelles opportunités, de la croissance et faire progresser de façon positive l’ensemble du Nouveau-Brunswick.

Grâce à des investissements de plus de 85 millions de dollars, auxquels s’ajoutent, par effet de levier, 425 millions de dollars provenant d’autres sources, la FINB a contribué à la création de plus de 106 entreprises et au financement de 470 projets de recherche appliquée depuis ses débuts en 2003. Les revenus des investissements réalisés par la Fondation reviennent à la Fondation pour être réinvestis dans d’autres entreprises en démarrage et initiatives de recherche.

Contact avec les médias :

Vanessa Matthews

Directrice du marketing

Vanessa.Matthews@nbif.ca

506-452-8598